Thomas Schmitt

Thomas Schmitt • Abonnez-vous pour recevoir mes prochains articles et mon dernier ebook "Le Guide Ultime pour garder le cap et atteindre vos objectifs sans ramer"

Êtes-vous vraiment perfectionniste ?

La réponse au combat éternel entre l’Action et la Préparation

Êtes-vous vraiment perfectionniste ?

L’autre jour, j’ai publié une réflexion intitulée Fait est mieux que parfait.

J’ai indiqué que le perfectionnisme freine l’action et que la magie apparaît quand on lâche le contrôle. Les résultats viennent quand on laisse place à l’action rapidement.

Après une discussion avec un abonné sur Twitter, j’ai poussé la réflexion un peu plus loin…

L’éternel combat entre l’action et la préparation

Sam m’a indiqué qu’il y a deux écoles :

« Le fossé entre la connaissance et l’action est beaucoup plus grand que celui entre l’ignorance et la connaissance. » — Chris Guillebeau

et :

« Qu’on me donne 6 heures pour couper un arbre, j’en passerai 4 à préparer ma hache. » — Abraham Lincoln

Alors, doit-on passer à l’action au plus vite ? Ou prendre le temps de se préparer ?

La métaphore de l’athlète

Pour un athlète, l’échauffement est essentiel à son entrainement. Il prend du temps pour se préparer, car il sait que sans ça, ses performances ne seront pas au rendez-vous.

Si le sportif de haut niveau s’échauffe, c’est pour mieux passer à l’action ensuite.

Or, quand je dis « fait est mieux que parfait », c’est parce que parfois je passe davantage de temps à la réflexion parce que j’ai PEUR de passer à l’action. C’est un mécanisme inconscient de fuite.

Comme celui qui veut commencer à faire du sport, il s’informe, apprend les mouvements… tout en restant assis sur son canapé.

S’il ne pratique pas, c’est parce qu’il doute. C’est sa peur qui est aux commandes.

La réflexion et l’accumulation de connaissances doivent servir à passer à l’action, pas à l’éviter.

Si, comme moi, vous tendez au perfectionnisme par peur inconsciente de vous lancer, alors arrêtez tout. Faites ce que vous devez faire : passez à l’action immédiatement.

Pour reprendre la métaphore du sportif : apprenez les mouvements en les faisant. Sinon, vous perdez votre temps.

Êtes-vous différent ?

Peut-être que vous vous dîtes « Ah non, moi je réfléchis beaucoup pour mieux agir ensuite. »

En êtes-vous sûr ?

Prenez un temps et posez-vous la question suivante :

Est-ce que ce que je suis vraiment entrain de faciliter mon passage à l’action ?

Entre vous et moi, cet article n’est pas parfait. Je le sais. Pourtant, une petite voix dans ma tête m’a chuchoté : « Je sais que tu as peur alors, pour toi, oui, fait est mieux que parfait ».

Et j’ai appuyé sur le bouton « publier ».

Vous aimez mes articles ?
S'abonner

Recevez les prochains par email. Pas de spam, pas de pub. Juste mes articles, c'est promis.

Vous vous êtes abonné avec succès à Thomas Schmitt
Welcome back! You've successfully signed in
Félicitations ! Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à tout le site.