Thomas Schmitt

Thomas Schmitt • 25 ans • J’écris sur ce que j’apprends au quotidien • Keep it simple stupid

Ce qu’il va se passer quand vous arrêterez d’abandonner

C’est le moment où on parle franchement vous et moi

Ce qu’il va se passer quand vous arrêterez d’abandonner

Bonjour, je suis Thomas et j’ai abandonné au moins 10 projets en 3 ans.

Croyez-moi : recommencer de zéro à chaque fois n’est pas une stratégie efficace.

On commence toujours de la même manière : motivation à toute épreuve, prêt à conquérir le monde. Et puis un jour, on a la flemme. On abandonne.

Vous voyez de quoi je parle.

Ça s'appelle la solution de facilité. Et vous comme moi, on la choisit tous les jours.

Voilà pourquoi on fait du sur place. Voilà pourquoi mes objectifs restent des rêves lointains et vos projets n’avancent pas.

Chaque fois que vous choisissez la solution de facilité et non celle qu’il faut, vous façonnez votre identité et devenez le type de personne qui opte pour ce qui est facile. - Hal Elrod

Alors soyons honnêtes aujourd’hui. Assumons ensemble qu’on est les types qui choisissent toujours ce qui est facile.

Mais vous en voulez plus. Vous voulez de meilleurs résultats. Vous voulez dépasser vos collègues et vos concurrents.

Pour cela, vous allez devoir faire ce qu’ils n’ont jamais osé faire.


L’échec est un choix.

Peut-être que pour vous l'abandon est synonyme d'échec.

Si l’abandon est un choix, celui-ci relève de notre unique responsabilité.

Quand quelque chose ne va pas comme vous voulez, vous avez deux options :

  1. Faire quelque chose,
  2. Ne rien faire.

On a déjà tous choisi de ne rien faire. Et si aujourd’hui était le moment où vous allez prendre une nouvelle décision ?

Il y a autre chose que je dois vous dire.

Arrêtez de compter sur les autres.

© Visualize Value - [https://twitter.com/visualizevalue/status/1304464575304216577]
© Visualize Value - [https://twitter.com/visualizevalue/status/1304464575304216577]

Écoutez votre curiosité

La curiosité est cette petite voix intérieure qui vous tire dans la bonne direction.

Elle vous emmène toujours plus loin. Elle veut vous faire voir le monde.

La curiosité vous guide à la frontière de votre zone de confort. Et parfois, ça devient inconfortable. C’est normal. Alors vous avez envie d’abandonner.

Abandonner quand les choses deviennent difficiles, c’est abandonner avant même d’avoir vraiment commencé.
© Visualize Value - [https://twitter.com/visualizevalue/status/1303776521572749312]
© Visualize Value - [https://twitter.com/visualizevalue/status/1303776521572749312]
Travailler dur c’est commencer à compter les répétitions de situps seulement à partir du moment où ça commence à faire mal. — Arnold Schwarzenegger. Voir l’article.

La meilleure décision que j’ai prise est celle de ne plus abandonner.

Quand vous prenez la décision de commencer quelque chose, tenez votre position et persévérez.

Avancez petit à petit, minute après minute, heure après heure, jour après jour, et très vite vous arriverez en haut de la montagne.

Faites ce que vous n’avez encore jamais osé faire : cessez l’idée d’abandonner.


Il n’y a pas de bonne raison de continuer

Commencer quelque chose et arrêter quand on en a marre n’est pas une stratégie. C’est un caprice.

Vous commencez à mesurer le pour et le contre d’une décision que vous avez déjà prise.

En réalité quand on mesure le pour et le contre, on recherche UNE bonne raison qui confirme nos envies. Mais il n’y a pas de bonne raison.

Quand vous êtes à la limite d’abandonner il y aura que des mauvaises raisons de continuer. Votre regard est biaisé.

Quand la décision est prise, ne revenez pas dessus. Agissez.

Misez sur le long terme

En abandonnant, vous prenez la décision de toujours repartir de zéro.

Vos bénéfices, eux aussi, repartent de zéro.

Vous êtes à quelques années de votre réussite. Il vous suffit d’avancer de quelques minutes ou heures par jour, jour après jour. — Ayodeji Awosika

Pourtant, refuser d’abandonner c’est miser sur les intérêts composés.

Si vous vous améliorez de 1% chaque jour pendant 1 an… votre courbe de progression sera très intéressante.

Mes articles touchent du monde à leur sortie. Puis plus rien. Puis le référencement commence à faire venir d'autres personnes. Puis, petit à petit, mes vues mensuelles augmentent pour former un socle qui croît un peu plus chaque mois.

Ainsi, même si je n’écris plus rien, chaque mois j’ai de plus en plus de visiteurs.

Si j’abandonne, je perds tout.


Alors, arrêtez d’abandonner.

Choisissez une chose toute simple, et faites-la tous les jours.

Quoiqu’il arrive, ne vous arrêtez jamais.

Si ça ne rapporte rien pour le moment, persévérez.

Si vous avez la flemme, agissez.

Très vite, ça deviendra une habitude, et cette habitude sera la preuve irréfutable que vous n’êtes plus le type de personne qui opte pour ce qui est facile.

Vous aimez mes articles ?
S'abonner

Recevez les prochains par email. Pas de spam, pas de pub. Juste mes articles, c'est promis.

Vous vous êtes abonné avec succès à Thomas Schmitt
Welcome back! You've successfully signed in
Félicitations ! Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à tout le site.