Faire les choses correctement, c'est déjà se distinguer
2 min de lecture

Faire les choses correctement, c'est déjà se distinguer

Faire les choses correctement, c'est déjà se distinguer

Faire ce qui est demandé

Si vous avez les compétences requises pour la tâche demandée, faire les choses correctement est une mission plutôt facile :

  • Être présent
  • Être ponctuel
  • Être honnête et authentique
  • Éviter de râler, de fayoter et de parler pour ne rien dire
  • Ne pas paraître invisible, ni trop présent, tout est une question de juste milieu
  • Faire ce qui est demandé, ni plus ni moins
  • Faire ce qui est demandé, sans attendre
  • Appliquer chacun de ces points quoiqu'il arrive et à tout instant. Car c'est la stabilité qui crée la fiabilité.

Faire les choses correctement, ni plus ni moins, c'est être perçu comme quelqu'un de fiable. Et placer notre confiance dans quelqu'un de fiable se fait tout naturellement.

Le même schéma ne se reproduit pas nécessairement en faisant moins que ce qui est demandé, ni en faisant davantage d'ailleurs.

Faire moins

Si je fais moins que ce qui est demandé, on retrouvera un décalage entre les attentes que l'on place sous ma responsabilité et les résultats que je vais créer.

Cette situation peut-être positive si je donne l'impression d'avoir fait de mon mieux, auquel cas mon interlocuteur devra revoir ses attentes à la baisse à l'avenir.

Sinon, malheureusement le message que je renvoie est : j'aurai pu mieux faire, et pourtant j'ai volontairement choisi de faire moins.

Faire plus

En faisant plus que ce qui est demandé, on retrouvera à nouveau un décalage entre les attentes que l'on place sous ma responsabilité et les résultats que je vais créer.

Ce décalage incitera mon interlocuteur à aligner ses attentes sur mes compétences. Il en attendra davantage de moi, il va donc falloir que je réponde dorénavant à ses nouvelles attentes et faire ce qui m'est demandé.

Cette stratégie est viable seulement si je suis capable d'assumer sur la durée des attentes plus élevées. Sinon, je prends le risque de devoir, à l'avenir, faire moins que ce qui m'est demandé.


Apprentissages clés

Ainsi, si je résume, faire les choses correctement, c'est-à-dire faire juste ce qui est demandé, ni plus ni moins, entraine une ribambelle d'avantages non négligeables. Parmi ces avantages, on retrouve notamment, une perception de stabilité et de fiabilité qui donnent naturellement envie à notre entourage de placer leur confiance en nous.

Faire les choses correctement, c'est se distinguer de tous ceux qui font moins, car ils se lassent. Et c'est aussi se distinguer de tous ceux qui veulent en faire trop, mais ne tiennent pas sur la durée.

Faire ce qui nous est demandé, ni plus ni moins est la meilleure stratégie pour créer une tension créatrice saine et durable, tout en minimisant les risques.

C'est le meilleur moyen de se distinguer car au final, rare sont ceux qui font vraiment les choses correctement.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous