La mode du “sortir de sa zone de confort”
1 min de lecture

La mode du “sortir de sa zone de confort”

Suggérer à quelqu’un de sortir de sa zone de confort est un bon conseil me direz vous. Et bien pas forcément en fait. Laissez-moi vous expliquer.

J’entends cette expression tous les jours.

Sortir de sa zone de confort c’est un peu faire ce qui n’a encore jamais été fait pour une personne.

Cela peut certes ouvrir de nouvelles opportunités, mais si quelque chose n’a jamais été fait, il y a peut-être une bonne raison !

Peut-être que vous êtes timides. Dans ce cas, essayer de parler à plus de monde ne vous fera pas forcément du bien.

Peut-être que vous avez horreur de vendre. Dans ce cas, sortir de votre zone de confort et essayer une nouvelle technique ne changera pas le résultat final : vous n’aimez pas vendre.

Sortir de sa zone de confort ne doit pas être une excuse pour générer davantage de stress.

J’ai l’impression que c’est devenu une phrase bateau dans laquelle on dit sans vraiment dire :

« Tout est possible si tu essayes »

Tout est peut-être possible, mais tout n’est pas forcément désirable. Et c’est ça qui me dérange quand on me dit de sortir de ma zone de confort.

Le but c’est de trouver du confort dans l’inconfort, pas de se faire du mal.

Et vous, vous en pensez quoi ? Venez en discuter sur LinkedIn.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous