Thomas Schmitt

Thomas Schmitt • Abonnez-vous pour recevoir mes prochains articles et mon dernier ebook "Le Guide Ultime pour garder le cap et atteindre vos objectifs sans ramer"

Si vous manquez de confiance en vous c’est normal, voilà pourquoi

4 leçons sur la confiance en soi, des exercices et les bonnes habitudes pour la cultiver au quotidien

Si vous manquez de confiance en vous c’est normal, voilà pourquoi

Je suis avec mes étudiants dans une salle de classe. Ils sont en formation pour être artisans et doivent vivre de leur métier l’année prochaine. Dernière séance avec eux, je leur pose la question suivante :

Qu’est-ce qui vous manque aujourd’hui pour réussir l’année prochaine ?

Je m’attends à des réponses comme « un réseau », « un local », « des clients », ou encore « un site internet ». Des ressources vers lesquelles je peux les guider.

En fait, je suis totalement à côté de la plaque. Ils ont presque tous répondu : de la confiance en soi.

Je vous l’avoue, je ne m’étais pas préparé à ça. Pourtant c’est logique.

La plupart des ressources dont ils peuvent avoir besoin sont extérieures. Il suffit d’un plan d’action, d’un peu d’huile de coude et d’une pincée de chance pour obtenir ce qu’ils veulent.

La confiance en soi est une ressource interne. C’est-à-dire qu’elle influe directement sur leur capacité à suivre un plan et se lancer. Ce n’est pas une ressource comme une autre, mais plutôt une fondation.

Mes étudiants ont pris conscience que malgré les enseignements traditionnels qu’ils avaient comme le marketing, la compta, le juridique, et leur domaine d’artisanat, il leur manque le support où poser toutes les autres briques.

Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison. - Henry Ford

Comment avoir confiance en soi ?

Développer sa confiance en soi c’est réussir à changer le regard que l’on porte sur nous-mêmes.

Plus facile à dire qu’à faire ! Nous partons tous avec un handicap : le biais de négativité.

C’est un fait avéré et indépendant de votre volonté : tout événement négatif est mieux enregistré dans votre mémoire qu'un événement positif.

Cela implique une vérité importante : avoir un sentiment de manque de confiance en soi est normal.

En enregistrant davantage le négatif, vous rendez totalement inefficace votre capacité à vous autojuger. Votre regard sur vous-même est biaisé.

Pour développer votre confiance en vous il est faut donc ré-équilibrer le regard que vous portez sur vous-mêmes, en vous rappelant le positif.

Une confiance en soi à 2 niveaux

Le fait de savoir quelque chose n’est pas suffisant pour changer de comportement. Le vrai changement s’opère en faisant.

Comme la confiance en soi est liée au regard des autres, vous devez vous exercer sur 2 niveaux :

  • Changer votre perception de vous-même
  • Changer votre perception de ce que vous pensez que les gens pensent de vous.

Exercices pour développer sa confiance en soi

I. Changer de perspective

Mes étudiants devaient changer de perspective. Pour cela, je leur ai demandé de répondre à une unique question.

La seule condition : qu’importe le temps que cela prend, ne pas s’arrêter tant que la page n’est pas pleine.

Qu’est-ce qui vous rend remarquable ?

Si je n’avais pas insisté sur le « une page », ils auraient répondu en une phrase. Or la longueur est importante, c’est ce qui fait l’essence de l’exercice. Ils devaient se creuser la tête et chercher.

Puis, à force de réfléchir et ne rien trouver, ils ont commencé à requalifier ce qu’ils considéraient comme « moyen » ou « normal ».

C’était sous notre nez, mais on n’y a pas pensé.

Pour finalement, se rendre compte que tout le monde peut remplir une page de choses qui le rend remarquable.

II. Prendre conscience du changement

Se souvenir du positif est le premier pas. Je devais maintenant faire en sorte qu’ils internalisent le chemin qu’ils ont pris pour y arriver. Je leur ait posé la question :

Comment vous vous êtes senti en répondant à cette question ?

Et là, si on fait une chronologie sur leurs sentiments face à la question #1 :

C’est quoi cette question  ?? - C’est impossible - Purée j’y arrive pas, comment s’en sortent les autres ? - Zut il y en a qui y arrivent... Pourquoi moi j’y arrive pas ? - Bon... je sais pas quoi mettre, mais je dois bien mettre quelque chose, alors je vais mettre ça - Bon... et si j’ai mis ça alors je peux mettre ça - Ça fait peut-être frimeur, mais je m’en fous, je vais mettre ça aussi - Oh, finalement c’était facile.

III. Ancrer le changement, l’assumer.

J’avais des étudiants qui s’étaient rappelés de toutes les réussites. Ils avaient remarqué qu’en fait c’était juste sous leur nez et que c’était facile. Je ne pouvais pas m’arrêter là.

S’ils partaient maintenant, rien n’aurait réellement changé. Il fallait que je les confronte au regard des autres.

Pouvez-vous lire ce que vous avez écrit à haute voix, devant tout le monde ?

Là, gros blanc dans la salle de classe. Et c’est à ce moment que la magie apparaît.

Je ne sais pas si c’est parce que certains ont eu plus de courage, en tout cas des mains se sont levées. L’effet de masse entrainant les autres. Au final, seuls quelques-uns ont préféré ne pas faire cet exercice. C’est ok pour moi, chacun fait son chemin à son rythme.

IV. Recadrer notre vision de nous-mêmes

Je vous récapitule le chemin :

  1. Vous ne voyez que le négatif et manquez de confiance en vous.
  2. Vous cherchez à remplir une page entière d’éléments qui font de vous quelqu’un de remarquable.
  3. Vous prenez conscience qu’en fait c’était facile.
  4. Vous prenez votre courage en main et osez crier haut et fort que vous êtes quelqu’un de remarquable (optionnel, mais très puissant).

Il reste une étape :

Comment vous vous êtes senti en le lisant à voix haute ?

Là aussi, tous se sont rendu compte que le plus dur c’est ce qu’on pense que les autres pensent de nous. Mais ceux qui ont fait l’exercice de lire à haute voix se sont sentis bien. Car la peur du jugement des autres n’est qu’une peur. Et ce qui fait de vous quelqu’un de remarquable ce sont des faits. Personne ne peut les contredire.

Personne ne vous jugera, au contraire, vous allez inspirer les gens et leur donner envie de faire pareil !

Cultiver sa confiance en soi

En plus de ces exercices, voilà une liste non exhaustive de petites habitudes à prendre pour cultiver votre confiance en vous au quotidien.

  • Faites la liste de vos réussites - Un bilan hebdomadaire par exemple, fonctionne très bien pour vous rappeler régulièrement les éléments positifs de votre vie.
  • Célébrez vos réussites - Quand vous réussissez quelque chose, marquez le coup !
  • Confrontez votre perception de vous-même aux autres - Demandez par email à 10 amis « quelle est la dernière fois où je t’ai aidé, et qu’est-ce que j’ai fait ? » puis quelles sont les 3 choses qu’ils apprécient vraiment chez vous.

Avoir confiance en soi est un pilier de notre capacité à construire une vie heureuse. Vous seriez surpris de ce que vos collègues et amis ont à dire de positif sur vous. Demandez-leur !

Vous aimez mes articles ?
S'abonner

Recevez les prochains par email. Pas de spam, pas de pub. Juste mes articles, c'est promis.

Vous vous êtes abonné avec succès à Thomas Schmitt
Welcome back! You've successfully signed in
Félicitations ! Votre compte est activé, vous avez maintenant accès à tout le site.